Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les opposants déposent de nouvelles plaintes

5 août 2014, 07:36am Publié par La coordination des Opposants au Lyon Turin

Ce mardi 5 août 2014 à 14 heures, au Palais de Justice de Chambéry (Savoie)

De nouvelles plaintes pour mise en danger de la vie d'autrui seront
déposées au Procureur de la République de Chambéry.

Ces plaintes reposent sur le constat de la surexposition des personnes
aux émissions des moteurs diesel (classées responsables des cancers du
poumons depuis le 12/6/12 par l'OMS et le CIRC).

La surexposition est consécutive à la non utilisation de la ligne
ferroviaire existante Dijon, Ambérieu, Chambéry, Saint Jean de
Maurienne, Modane, Italie.

Cette ligne ferroviaire transportait en 1983, sans aucune technologie
moderne, 10 millions de tonnes de marchandises, elle n'en transporte
plus que 3,4 millions de tonnes.

Si dans le même temps le nombre de camions transfrontaliers a diminué
aux deux tunnels routiers du Mont-Blanc et du Fréjus, passant en 2013 à
un niveau inférieur à celui de 1990. Il n'en reste pas moins que la
ligne ferroviaire existante est sous utilisée alors qu'elle peut
transporter 22,5 millions de tonnes, en plus du trafic voyageur.

Les signataires de la plainte dénoncent également les déclarations du
président des deux tunnels routiers alpins, souhaitant publiquement la
reprise du trafic routier (pour équilibrer les comptes de ces sociétés
détenues par la l'Etat et les collectivités).

Le silence des élus membres des conseils d'administration de SFTRF et
ATMB face à ces déclarations scandaleuses est incompréhensible.

L'absence de prise d'une seule mesure concrète pour limiter le trafic
routier en le reportant dès aujourd'hui sur le rail, les cadeaux faits
au routier par l'abandon de la taxation des poids lourds, par
l'ouverture à la circulation du deuxième tube du tunnel routier du
Fréjus, par la baisse du prix des péages aux tunnels, par les cadeaux
faits aux camions Euro 3 qui payent moins cher en 2014 qu'en 2013 ...
sont autant d'éléments qui permettent le maintien de la circulation
routière de poids lourds entre la France et l'Italie.

La concertation, organisée par la préfecture de Savoie pour le
doublement du nœud autoroutier de Chambéry, visant à faciliter le trafic
routier est un mauvais signe, alors que l'argent manque pour le
doublement des lignes ferroviaires desservant Chambéry et Annecy
toujours à voie unique.

Seule l'utilisation de la ligne ferroviaire existante, déjà rénovée pour
près d'un milliard selon Bernadette Laclais députée PS, permettra de
remédier au problème grave de santé publique dont l'origine est bien la
circulation routière.

La conséquence directe des cadeaux faits au secteur routier est la
surexposition des populations de Savoie et de Haute Savoie aux risques
d'apparition du cancer du poumon et d'affections respiratoires et
cardiaques.

La plainte a déjà été signée par de nombreux élus, locaux, régionaux,
nationaux et européens, par des habitants des vallées alpines en France
et en Italie.

Comme pour les dossiers de l'amiante et du sang contaminé, ces actes de
procédure judiciaire resteront et les responsables de ces situations
devront bien, un jour ou l'autre, en répondre.